Four à céramique à Montoro

Le four à céramique de Montoro est l’une de ces enclaves ethnographiques qui méritent d’être vues. L’un d’entre eux est conservé ici grâce au fait qu’il a été acquis par María del Carmen Olague et son mari José Luis Lagares, dont l’objectif était de le préserver et d’empêcher sa détérioration.

Les pièces les plus représentatives de cette poterie étaient des poteries, bien que quelques travaux de chalumeau aient également été réalisés. Ils les fabriquaient généralement toujours à l’aide du tour et produisaient également d’autres matériaux tels que des briques et des tuiles. La fin de ce four est survenue vers 1915, lorsque la production a été arrêtée. Les derniers potiers documentés à Montoro sont Miguel Moliner, son fils Isidro Moliner et Miguel Navarro, qui ont travaillé à la même époque que les potiers précédents, mais avec moins de continuité. Il existe une mémoire des lieux de travail tant dans le « Barrio Alto » que dans la « Calle Baja ».

Le figuier qui avait poussé à l’intérieur du four et menaçait de détruire ses murs a récemment été coupé, de sorte que sa structure peut être vue. En face, ce qui est aujourd’hui la maison rurale « El Obrador » conserve le souvenir de l’endroit où se trouvait l’ancien atelier.

Plus d’informations sur cet atelier et d’autres au Maestrazgo : Museo Virtual Maestrazgo

TURISMO MAESTRAZGO logotipo

Comarca del Maestrazgo • C/ Las Tres Baylias • 44140 Cantavieja (Teruel)
téléphone 964 185 242 turismo@comarcamaestrazgo.org