Les Sanantonadas arrivent au Maestrazgo.

Les Sanantonadas arrivent au Maestrazgo.

Il y a beaucoup de traditions et de fêtes populaires qui sont célébrées au Maestrazgo. L’un des plus remarquables est celui qui ouvre le cycle des fêtes : le sanantonadadans lequel San Antonio Abad, patron des animaux, est vénéré.

sanantonada

Dans le passé, il s’agissait d’une fête païenne commémorant le solstice d’hiver et honorant le soleil. De grands feux de joie étaient allumés pour symboliser la purification et le renouvellement de la terre et pour ennoblir les animaux, qui étaient des éléments fondamentaux de la vie quotidienne des gens, puisqu’ils étaient utilisés pour le travail, la nourriture et le transport.

sanantonada

Avec l’introduction de la religion chrétienne, cette fête a été liée à Saint Antoine, s’appropriant ainsi la fête. Le jour du culte de ce saint est le 17 janvier. Ce jour-là, les animaux, principalement le bétail, bénéficiaient d’un jour de repos et étaient donc conduits dans les chapelles et les églises pour être bénis. Cette tradition est toujours vivante aujourd’hui et de nombreuses personnes se rendent dans les églises pour faire bénir leur animal de compagnie.

C’est ainsi que la Sanantonada est célébrée dans les villages du Maestrazgo.

Dans le Maestrazgo, cette fête est profondément enracinée parmi ses habitants, et est célébrée dans presque tous les villages. Mais tout le monde ne le fait pas le 17 janvier. Le premier est toujours Bordón qui, depuis quelques années, l’a avancé au samedi le plus proche de la nuit de l’Épiphanie, profitant du fait que c’est le moment où il y a le plus de monde dans le village. Le reste est réparti entre les week-ends suivants du mois, bien que certains ne le déplacent pas du 17, indépendamment du jour où il tombe, comme dans le cas de Villarroya de los Pinares, Allepuz ou Molinos.

Tout le monde fait la fête en allumant de grands feux de joie la nuit, en bénissant les animaux et en distribuant des pâtisseries. Certains organisent des dîners populaires au cours desquels les braises du feu de camp sont utilisées pour préparer la nourriture. Dans d’autres, en plus de cela, des« tranzas » ou des ventes aux enchères sont organisées avec des produits apportés par les habitants du village.

Sanantonada

L’une des traditions les plus remarquables est la Sanantonada de Mirambel, où, toutes les quelques années, une dramatisation de la vie de Saint Antoine est jouée avec un texte ancien en vers par les habitants.

Il convient également de noter la fête de Cantaviejaoù plusieurs les démons poursuivent les enfants dans les rues lors de la bénédiction des animaux, et la fête de la La Iglesuela del Cidoù un cortège de cavalerieLes habitants, très nombreux dans la localité, portent des torches, accompagnent saint Antoine, la vieille femme et les diables à travers les rues jusqu’à ce qu’ils atteignent le feu de joie, où les voisins récitent des« dichos » (dictons) au saint. remercier ou demander des faveurs.

Ces festivals d’hiver sont les plus appréciés et les plus attendus par la population locale et valent bien une visite.